Il est pour nous indispensable d’expérimenter puis de généraliser la réduction collective du temps de travail, sur le modèle de la semaine de 4 jours, sans perte de salaire et avec embauche compensatoire. Ce processus devra se faire selon des modalités à définir « entreprise par entreprise et organisation par organisation ». Un passage à la semaine des quatre jours permet de générer des économies en chômage et en sécurité sociale et d’amélioration la productivité stimulée par les nouveaux rythmes de travail.  La Région bruxelloise devra montrer l’exemple : elle mènera des expériences de réduction du temps de travail dans son administration et ses OIP, sur base des résultats de l’étude menée au sein de Bruxelles-Propreté.

Copyright © 2019 PS Bruxelles.